L’agriculture biologique en France

La consommation de produits bios s’impose progressivement chez les consommateurs français. En 2016, les ventes de produits biologiques ont atteint plus de 7 milliards d’euros, contre 5.76 milliards l’année d’avant. Il y avait donc une progression de 20 %, soit beaucoup plus que les prévisions établies. Il est donc temps de faire le point sur le sujet.

La France en 2e position sur le marché européen des produits bios

Quatre pays se partagent la grande partie du marché européen des produits bios (estimé à 29 milliards d’euros en 2015). L’Allemagne arrive en tête avec 30 % du marché. Elle est suivie de près par la France qui tire 20 %. Le Royaume-Uni et l’Italie se contente chacun de 9 % du marché des produits biologiques. La France se trouve donc parmi les pays qui comptent un grand nombre d’agriculteurs bios.

Conscience écologique

Selon le baromètre de l’agence bio/CSA du janvier 2017, le développement de l’agriculture bios en France s’explique principalement par l’importance que les Français accordent à la préservation de l’environnement. Plus de 92% des individus interrogés estiment que le fait d’acheter des produits bios leur donne le sentiment de contribuer à la préservation de l’environnement. 88 % des enquêtés estiment que les produits bios sont meilleurs pour la santé.